cgreletlemoigne

cgreletlemoigne

De Barbezieux aussi...

Quand vous parlez des environs de Barbezieux comme lieux inspirants, pourriez vous me préciser de quel endroit il s'agit? Je suis moi aussi barbezilienne et j'ai connu, par le passé quelqu'un qui portait le même nom que vous et qui habitait du côté de Blanzaguet...Peut etre une coïncidence...
Au plaisir de vous lire...
Aggie

Bonjour,
Je ne suis pas de blanzaguet, mais de barret. C'est une coîncidence. Je pense qu'il y a une atmosphère à Barbezieux. Le passé est très présent. Le château sur cette colline, le vieux marché couvert, l'église de l'ancien couvent des cordeliers, quelques maisons bourgeoises avec leur parc, tout ceci forme un ensemble qui montre un passé riche en vie sociale et en évènements. Il ne faut pas oublier les marchés et les foires. Aujourd'hui, la ville de Barbezieux se meurt. Je l'ai connue beaucoup plus vivante. Je suis heureuse qu'un salon du livre soit organisé les 18 et 19 mars prochain. J'y participerai avec plaisir.
Cordialement
Christine GLM.

Merci de votre réponse, c'est vrai que Barbezieux était une petite ville où il faisait bon vivre...j'affectionnais tout particulièrement ce dédale de ruelles escarpées, dans le quartier du château, il y avait des touffes de roses trémières et des chats qui dormaient au milieu des rues... c'était dans les années 50...
Mon école n'était pas loin, c'était Sainte Marie, qui, avant moi, avait accueilli ma mère et sa soeur...
C'est dans cette respectable -et stricte- institution que j'ai connu les deux soeurs Le Moigne, vos homonymes donc...
Mais le charme n'opère plus...
Moi qui avais souvent pensé passer ma retraite ici, je viens de me décider à vendre la maison familiale... et nous finirons sans doute nos jours ici, à Bordeaux...
Barbezieux est désormais une ville sinistrée, et c'est bien triste...
Cordiales pensées

Le nom de Le Moigne est très répandu du côté de Brest. Mon mari est de Brest. Grelet est mon nom de jeune fille. Je ne suis pas surprise que ce soit deux soeurs qui portent ce nom. Beaucoup de bretons sont encore très pratiquants. Vous êtes de Bordeaux. Nous sommes installés à Gujan-Mestras où j'ai créé les Editions Sous Le Vent.
Cordialement,
Christine.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres