cgreletlemoigne

cgreletlemoigne

Pierre LOTI

 
Je me souviens d'une chaude matinée d'été où les murs 
en pierre de taille des rues de Rochefort sur Mer renvoyaient 
la lumière au point de vous éblouir. J'avais 8 ou 9 ans et l'on
 m'avait simplement dit : nous allons visiter la maison de Pierre Loti.
Je ne savais pas qui il était. Je savais seulement qu'il était certainement 
quelqu'un d'important. D'ailleurs, la rue que nous prîmes, portait son 
nom. Cela devait vraiment être quelqu'un d'important, tout au moins à 
Rochefort. 
Nous entrâmes dans une de ces maisons de ville identique aux autres. 
Rien ne la distinguait, hormis une plaque sur laquelle le nom de Pierre Loti 
était inscrit. Venant de l'extérieur, j'eus tout d'abord une impression 
d'obscurité. Je me souviens de lourdes tentures, de nombreux meubles 
et bibelots. Dans les premières pièces, la lumière du jour filtrait encore 
derrière les rideaux. Mes yeux s'habituèrent au peu de lumière. Puis, 
nous entrâmes dans l'univers de Pierre Loti. Une caverne d'Ali Baba où 
des tas d'objets, qui me parurent hétéroclites, mais qui avaient été 
soigneusement choisis par l'enchanteur,avaient été entreposés et mis 
en scène. Nous n'étions plus dans une maison, mais dans un théâtre. 
Fortement impressionnée, je n'aurais pas été surprise de voir surgir 
d'un recoin sombre le fantôme du propriétaire de cet amoncellement.
Un marin qui avait beaucoup voyagé et qui avait écrit des livres, 
me dit-on. Voilà l'explication, me disais-je avec mon esprit d'enfant. 
Ce n'était que des souvenirs de voyage. Est-ce là que mon envie de 
voyager naquit ? Etait-ce pour rapporter des souvenirs, 
beaucoup de souvenirs comme Pierre Loti ? Et le voyage, se 
faisait-il forcément par mer ?
Je ne saurai jamais si l'univers de Pierre Loti, ce jour-là, marqua à 
jamais mon esprit au point de devenir plus tard marin et auteure. 
Est-ce un hasard ? Pourtant, une autre coïncidence frappa mon 
imagination. On m'apprit que cet homme s'appelait en réalité 
Julien Viaud. Mon père travaillait à l'époque à l'Usine Viaud 
en Charente. Il y resta près de trente ans. 
Lorsque nous sortîmes de cette étrange demeure, la lumière extérieure 
m'éblouit et je restai quelques secondes complètement aveuglée. 
Je fermais les yeux un instant, me protégeant des rayons ardents 
tout en gardant dans ma mémoire ce décor fabuleuxet si troublant 
que je ne savais que penser de cette visite. Aimais-je cette maison ? 
Et cet homme, qui était-il vraiment ? 
Pour la première fois dans ma vie d'enfant, j'étais incapable de 
pencher vers l'un ou l'autre de ces sentiments, admiration, antipathie, 
anpathie. Je décidais d'oublier ma visite, d'y être indifférente. 
Pourtant, je revins. Je revins à plusieurs reprises avec mon mari et 
mes enfants. La maison et le personnage m'attiraient. Mon parcours 
s'accomplit au fil des années, malgré mon indifférence certaine, 
me direz-vous. La marine, les voyages, l'écriture et la peinture 
emplirent ma vie, tout simplement, sans bruit comme par effraction. 
Et me voilà aujourd'hui, auteur d'un scénario tiré d'un roman éponyme 
d'un auteur qui m'a complètement laissée indifférente :
"Mon frère Yves"
 
Scénario disponible.
Contacter agence de Susanne Attia 
www.mescomediens.com
-
Maison de Pierre Loti
141-143 rue Pierre Loti
17300 Rochefort sur Mer
Tél. : 05 46 99 16 88
-
Association pour la Maison de Pierre LOTI
141 rue Pierre LOTI
17300 Rochefort sur Mer
Tél. 05 46 88 42 18
assoc.mpl@wanadoo.fr
-
Exposition "Fantômes d'Orient" 
jusqu'au 03 décembre 2006
(Dessins de Pierre Loti sur l'Ile de Pâques, 
la Terre de Feu, les Marquises, le Canada, 
Constantinople)
Musée de la Vie Romantique (Hôtel Scheffe-Renan)
16 rue Chaptal
75009 Paris
Tél. : 01 55 31 95 67 
www.paris.fr/musées/vie_romantique
 
 


31/08/2006
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 10 autres membres